Accueil Actualités
Investissement

Avancer au rythme d’un monde qui change

Publié le 11 Août 2020 - Mis à jour le 23 Septembre 2020

Le monde est en constante évolution et cette évolution est aujourd’hui le catalyseur d’innovations technologiques sans précédent. Face à ce potentiel de rupture technologique, les investisseurs doivent-ils se lancer dans la bataille ?

Panta rhei, « tout coule », affirmait le philosophe grec Héraclite, immortalisant le concept fondamental de changement universel. Le changement permet la survie, l’évolution, le progrès, qu’il s’agisse du plus petit être vivant sur terre ou des entreprises, économies et pays les plus grands.

La transformation est inévitable. Il est dans la nature humaine de regarder vers l’avenir et la demande de biens ou de services meilleurs, plus efficaces, abordables et fiables incite les entreprises à améliorer ce qui existe déjà et à inventer ce qui n’existe pas. Le changement fait et défait les fortunes (puisqu’il est relativement imprévisible).

Dès lors, compte tenu de la Grande Instabilité dans laquelle les variables politiques, économiques et sociales sont plus que jamais interconnectées, comment les investisseurs peuvent-ils aborder avec succès un monde en constante évolution ?

Étapes et jalons

Il y a cinquante ans, l’homme faisait ses premiers pas sur la lune – un exploit physique et technologique impensable jusqu’alors. Aujourd’hui, les processeurs de nos smartphones sont plus puissants que les systèmes qui ont rendu cet événement historique possible. L’innovation, portée par la technologie, progresse inexorablement et à une vitesse effrénée de sorte que le monde d’aujourd’hui est déjà bien différent de celui d’il y a dix ans. À mesure que le matériel informatique et les logiciels évoluent, notre capacité à en exploiter le potentiel pour améliorer davantage d’aspects de notre vie évolue également.

En outre, de nombreuses entreprises ne se contentent pas de surpasser les attentes des consommateurs et investissent sans cesse dans la recherche afin de susciter toute une nouvelle génération de progrès. Dans certains domaines tels que les transports, l’énergie et la santé, l’innovation et l’intelligence artificielle permettent des progrès jusqu’ici inimaginables et révolutionnaires pour notre société.

Définir la nouvelle normalité

Lorsque le Covid-19 a fait son apparition, les enjeux climatiques exigeaient déjà une transformation substantielle. Après la pandémie et la réponse qui y a été apportée, de nombreux secteurs cherchent à déterminer quelle sera leur nouvelle normalité et comment s’adapter aux nouvelles règles et aux nouveaux comportements. Les transports, les loisirs, la santé, l’énergie, l’éducation mais aussi la finance et l’investissement sont tous confrontés à la perspective de changements « disruptifs » à mesure que les populations s’adaptent et que la reprise se dessine.

Les prochains mois pourraient donc se révéler déterminants pour l’avenir de nombreuses entreprises et offrir aux innovateurs l’opportunité de capitaliser sur l’évolution des demandes. Toutefois, et comme nous l’a enseigné Newton, « toute action entraîne une réaction opposée équivalente ». Ainsi, si le changement ouvre la voie à l’innovation, ceux qui ne suivent pas cette voie se feront sans doute distancer.

Un jeu tentant…

Le changement n’est pas forcément bon ou mauvais et aligner l’offre d’une entreprise sur les exigences et les besoins des consommateurs n’est pas chose facile. L’innovation est un domaine particulièrement exigeant et il est parfois difficile d’équilibrer investissements et risques. Ceux qui réussissent sont bien récompensés, mais leur succès est souvent de courte durée, car le public est constamment à la recherche de la « version 2.0 », comme le rappellent Blackberry, Blockbuster et Kodak, ces géants et innovateurs dans leurs domaines respectifs qui ont vu leur destin changer tandis que d’autres acteurs bouleversaient les secteurs qu’ils dominaient auparavant.

...Dont les gagnants sont incertains

L’innovation devient donc un champ de bataille concurrentielle clé dans presque tous les secteurs et fait peser sur de nombreuses entreprises le risque de régresser, voire même de tomber en obsolescence. Il en résulte une certaine peur qui pousse bon nombre d’acteurs à mettre en œuvre d’importants changements et à jouer le jeu.

Il est, en outre, devenu plus difficile de fidéliser les consommateurs, qui disposent de plus d’outils pour faire entendre leur voix lorsqu’ils sont déçus. C’est pourquoi les données sur les clients font l’objet d’une attention particulière.

Ceci est toutefois un luxe coûteux en temps et en argent que toutes les entreprises ne peuvent pas se permettre, mais, la connaissance et la compréhension des tendances et des opinions à partir de sources diversifiées, et non pas seulement à partir des retours d’information en interne des clients, est un point déterminant de l’innovation dans tous les secteurs. Pour autant, ce ne sont pas toujours les entreprises les plus grandes ou les mieux financées qui réalisent les percées décisives. Une petite entreprise peut détecter une opportunité et la saisir avec, à la clé, une croissance significative.

Quelques résultats probables

Malgré les changements en cours, il est quand même possible de formuler un certain nombre d’hypothèses raisonnables découlant notamment de l’impact de la récente pandémie.

Les consommateurs ont été contraints d’abandonner ou de modifier leurs habitudes d’achat, de restauration ou de voyage. L’essentiel des dépenses s’est déplacé en ligne, comme en témoigne la hausse de 60 % du commerce électronique en avril et en mai par rapport à la même période en 2019. Or, en dépit du relâchement des mesures de confinement dans de nombreux pays, la pandémie a accéléré de deux ans la pénétration du commerce électronique et les nouvelles habitudes pourraient occasionner un déplacement permanent vers les marchés en ligne.

La génération Y et, de manière plus générale, les consommateurs à l’aise avec les technologies sont de plus en plus influents et exigent une navigation en ligne parfaitement adaptée. Ainsi, toute entreprise souhaitant réussir dans cette nouvelle réalité, caractérisée par la distanciation sociale, devra offrir des solutions d’achat et de loisirs sans contact et peu encombrées, en combinant de façon originale et personnalisée l’expérience physique et numérique.

L’instabilité est source d'opportunités

Comme toujours, ce tableau est d’une rare complexité. Le rythme du changement et l’étendue des secteurs à couvrir peuvent présenter des opportunités comme des risques, des tremplins temporaires ou des succès plus durables. Les progrès qui sont en mesure de révolutionner définitivement un secteur ne sont pas toujours faciles à repérer, surtout si on souhaite les anticiper.

Ainsi, puisque l’investissement dans l’innovation exige un engagement profond et une bonne compréhension des dynamiques en jeu, la philosophie d’investigation préalable à l’investissement de BNP Paribas Asset Management n’a jamais été aussi adaptée à cet objectif.

Notre équipe d’experts a créé deux fonds destinés spécifiquement à investir dans les technologies de rupture et l’innovation des consommateurs, le fonds BNP Paribas Disruptive Technology et le fonds BNP Paribas Consumer Innovators dont les portefeuilles concentrés visent à tirer parti du changement radical du paysage des valeurs mondiales de consommation. Nous pouvons aider les investisseurs à traverser le brouillard de l’incertitude et de l’instabilité dans lequel nous nous trouvons aujourd’hui pour identifier les principaux acteurs qui rayonneront demain.

Les investissements réalisés dans les fonds sont soumis aux fluctuations du marché et aux risques inhérents aux investissements en valeurs mobilières. La valeur des investissements et les revenus qu’ils génèrent peuvent enregistrer des hausses comme des baisses et il se peut que les investisseurs ne récupèrent pas l’intégralité de leur placement. Les fonds décrits présentent un risque de perte en capital. Pour une définition et une description plus complète des risques, merci de vous reporter au prospectus et DICI des fonds. Avant de souscrire, vous devez lire la version la plus récente du prospectus et DICI disponibles gratuitement sur notre site.

Article extrait du site BNP Paribas Asset Management