Accueil Actualités
Investissement

BNP Paribas Banque Privée renforce ses ambitions en matière de responsabilité sociale et environnementale (RSE)

Publié le 05 Février 2020 - Mis à jour le 21 Juillet 2020

À l’image du groupe BNP Paribas et de sa filiale BNP Paribas Asset Management, la Banque Privée poursuit son engagement en faveur d’une économie responsable en prenant part, notamment, à la reforestation. Une initiative qui enrichit une gamme de solutions déjà existante en matière d’investissement à impact.

Acteur de la finance durable engagé, en particulier en faveur de la transition énergétique, BNP Paribas franchit une nouvelle étape majeure en matière de responsabilité sociale et environnementale (RSE). Afin de renforcer son engagement et sa stratégie en matière d’investissements à impact, BNP Paribas Asset Management vient en effet d’annoncer sa volonté d’intégrer les facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans tous ses processus d’investissement d’ici 2020. Pour ce faire, les gammes de fonds luxembourgeois ont été regroupées sous une seule et même Sicav, « BNP Paribas Funds », devenue la gamme internationale de fonds ESG. Cette réorganisation présente plusieurs avantages puisqu’elle permet une simplification, une meilleure reconnaissance, ainsi qu’une plus grande transparence de la gamme de fonds.

Ce nouvel élan donné à la RSE s’inscrit dans la suite logique d’un long cheminement marqué par d’importantes initiatives depuis plusieurs années. Ainsi, BNP Paribas a été pionnier en se dotant dès septembre 2017 d’une direction dédiée à l’Engagement d’Entreprise, qui coordonne notamment nos actions en matière de RSE. La politique RSE du Groupe est structurée autour de quatre piliers, à commencer par celui de sa responsabilité environnementale, qui se traduit par trois engagements climatiques fondamentaux. D’une part, l’accompagnement de ses clients dans la transition vers une économie « low carbon » ; par ailleurs, la diminution de l’empreinte environnementale liée à l’activité du Groupe ; enfin, le développement de la connaissance des meilleures pratiques environnementales et leur partage. Deuxième pilier, celui de sa contribution au financement de l’économie de manière éthique au travers,notamment, d’investissements à impact positif ou encore d’une gestion rigoureuse des risques ESG. Le troisième pilier est axé sur sa responsabilité sociale caractérisée par la promotion de la diversité et de l’inclusion, une gestion responsable de l’emploi et de la dynamique des carrières.Enfin, le quatrième pilier porte sur la responsabilité civique du Groupe. Celui-ci s’engage, à cet égard, à lutter contre l’exclusion sociale et à mener une politique de mécénat en faveur de la culture, de la solidarité et de l’environnement.

Prenant part aux engagements du Groupe, BNP Paribas Banque Privée multiplie depuis plusieurs années des initiatives dans ce sens. « La dernière date de septembre et accompagne le lancement de deux produits structurés : Athena Prestige ESG Leaders 40 novembre 2027 et Oméga 90 ESG Leaders 40 novembre 2024, détaille Manuela Maccia, responsable Produits et Services de BNP Paribas Banque Privée. Il s’agit d’une opération réalisée en partenariat avec Reforest’Action qui consiste à planter un arbre dans une forêt française pour chaque tranche de 1 000 € investis dans l’un de ces deux produits financiers. »  Les clients de la Banque Privée auront ainsi la possibilité de choisir parmi sept domaines forestiers français et se verront remettre un certificat de plantation. « Nous avons souhaité réaliser cette opération avec Reforest’Action car notre démarche se veut à impact en proposant à nos clients de prendre part directement à une action en faveur de l’environnement, explique Manuela Maccia. Depuis sa création, en 2010, Reforest’Action a déjà planté trois millions d’arbres avec l’aide de 90 000 personnes générant un impact positif sur les conditions de vie de plus de 30 000 personnes dans le monde. »

Répondant au besoin croissant des clients de donner un sens à leur épargne et à leur investissement, la Banque Privée a également étoffé sa gamme de produits. Ainsi, elle propose, depuis l’an dernier, une offre en gestion sous mandat dédié à l’investissement socialement responsable (ISR) en compte d’instruments financiers (CIF) et en assurance vie. « Selon leur profil, nos clients peuvent ainsi choisir entre deux styles de gestion, précise Philippe Forni, directeur des Gestions privées chez BNP Paribas Banque Privée. Soit le mandat ISR Croissance majoritairement investi en actions mais comportant une part de risque liée aux fluctuations de marché, soit le mandat ISR Défensif. »

Au-delà du principe, l’impact tangible de cette offre tient à la décision de la Banque Privée de renoncer à une partie des frais de gestion de ces mandats ISR pour les reverser à la Fondation de France. Cet engagement vient soutenir des projets de la Fondation de France sur quatre thématiques : la protection du littoral et de l’environnement, le décrochage scolaire, l’insertion des jeunes femmes et l’emploi social et solidaire. Cette offre de mandats enrichit une gamme ISR déjà existante composée de 22 fonds déclinée sous trois offres : multisectorielle, thématique et impact investing. Un panel relativement large qui a pour objectif d’offrir aux clients de la Banque Privée un choix varié de solutions pour répondre à leur conviction.

 

Article paru dans la Lettre Patrimoniale Banque Privée n°70 du mois d’octobre 2019