Accueil Actualités
Actualités BNP Paribas Banque Privée

Une approche holistique de la protection de l’océan

Publié le 07 Janvier 2021 - Mis à jour le 07 Janvier 2021
océan

Considérés comme l’un des deux poumons de la Terre, ces écosystèmes marins que constitue l’océan doivent absolument être préservés. Un objectif auquel BNP Paribas souhaite contribuer activement.

L'océan tient une place cruciale sur notre planète. « Il couvre 70 % de la surface du globe, et joue un rôle fondamental dans le cycle de l’oxygène et la régulation climatique, souligne Julie Miller, chargée de mission Océan à la Direction de la Responsabilité Sociale et Environnementale de BNP Paribas. Gigantesque source de biodiversité, il est un enjeu majeur pour la sécurité alimentaire et constitue un moteur pour l’économie mondialisée, avec des millions d’emplois à la clé ».

Le poisson est la principale source de protéines pour 60% de la population mondiale.

Soutenir l'innovation

La banque a donc pris en 2019 des engagements forts en faveur de sa protection et d’accompagnement responsable des activités les plus susceptibles de l’impacter : transport maritime, pêche, aquaculture, infrastructures offshore… « Nous soutenons ainsi la transition écologique de la flotte mondiale de navires pour réduire les émissions de carbone, poursuit Julie Miller. Nous participons aussi à l’initiative « Green Marine Europe », label lancé en 2020 par la Surfrider Foundation pour une certification environnementale volontaire dans le transport maritime ». Dans le domaine de la pêche, la banque collabore avec Earthworm Foundation et la Tuna Protection Alliance qui œuvrent avec les acteurs  de la chaîne de valeur pour une gestion durable et transparente des stocks de poissons. Sont aussi accompagnées les start-up innovantes via des dispositifs de financement, des incubateurs et des accélérateurs internes comme le WAI (We Are Innovation) et externes, à l’image de la Sustainable Ocean Alliance, incubateur dédié à la protection de l’océan en Californie. Enfin, près de 80 % de la pollution de l’océan prend son origine sur la terre ferme. BNP Paribas a ainsi arrêté de financer le secteur du tabac, les mégots de cigarette étant l’une des formes les plus communes de pollution rejetée en mer. Le groupe s’est aussi engagé, sur son périmètre propre, à cesser l’usage de produits en plastique pétrochimique et à usage unique. Il s’agit ainsi de peser sur tous les leviers de la préservation de l’océan.

Avec la Fondation TARA, un partenariat pour l'océan

BNP Paribas Banque Privée s’est associée à la Fondation Tara Océan. Première fondation française reconnue d’utilité publique dédiée aux océans, son objectif est de mieux comprendre et protéger ces étendues marines, à travers des expéditions de découverte, des recherches scientifiques, un effort d’éducation et de sensibilisation des plus jeunes. Dans le cadre de la souscription d’un produit structuré, pour 1 000€ investis, la banque privée reverse une partie de sa marge à la Fondation. Les clients ont ainsi la possibilité de participer au parrainage d’une expédition polaire de recherche sur la biodiversité marine.

Article extrait de la lettre Gestion de fortune n°28 du mois de octobre 2020