Accueil Actualités
Investissement

Vers un nouveau paradigme de l’épargne financière

Publié le 26 Mars 2020 - Mis à jour le 10 Août 2020

Le contexte autour de l’épargne financière a évolué en 2019. Nous entamons 2020 avec un nouveau paradigme : des taux d’intérêt durablement bas voire négatifs, une fiscalité qui a évolué avec l’introduction du Prélèvement Forfaire Unique (PFU) et des attentes fortes de la part des investisseurs qui souhaitent donner du sens à leurs placements.

La croissance sera moins vigoureuse en 2020. Les banques centrales l’ont confirmé, les taux d’intérêt resteront durablement bas, en particulier en zone Euro. Les taux servis par les assureurs sur les fonds en euros vont continuer de baisser après la forte baisse de 2019, autour de 1,40 %. Il devient donc plus difficile pour les investisseurs de préserver leur capital sans prendre de risque et allonger la durée des placements.

« L’HORIZON D’INVESTISSEMENT ET LA LIQUIDITÉ DES ACTIFS SONT DES FACTEURS DE PLUS EN PLUS DÉTERMINANTS DANS LA CONSTRUCTION D’UN PORTEFEUILLE »

Pour augmenter l’espérance de rendement, nous vous proposons d’apporter notre expertise via des solutions d’investissement qui permettent notamment une plus grande maîtrise de la volatilité des marchés avec une gestion rigoureuse du budget de risque conformément au profil de risque des portefeuilles. L’horizon d’investissement et la liquidité des actifs sont des facteurs de plus en plus déterminants dans la construction d’un portefeuille. Plus un investisseur aura du temps, plus il pourra intégrer des actifs risqués et/ou moins liquides dans ses allocations. C’est notamment le cas des produits structurés ou des investissements sur des actifs non cotés. Le contexte fiscal favorise lui aussi le retour vers des actifs plus risqués, avec l’avantage qui a été donné au PEA dans le cadre de la Loi Pacte et l’introduction du PFU sur les titres en 2018.

Les critères ESG pour mieux identifier
les risques et les opportunités

Enfin, nous évoluons dans un contexte où nous souhaitons aligner nos investissements à notre mode de vie sans avoir à faire de concession entre les critères financiers et ceux portant sur le respect des critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG). La prise en compte de ces enjeux présente un intérêt d’un point de vue éthique et financier. En venant compléter une analyse financière traditionnelle, cette démarche permet de mieux identifier les risques de réputation mais aussi des opportunités de croissance.

Pour optimiser la construction de
son portefeuille

Avec ce nouveau paradigme dominé par des taux d’intérêt bas, une approche rigoureuse qui allie gestion du risque financier et l’intégration de critères ESG permettra d’optimiser la construction des portefeuilles.